9 déc. 2013

Relectures de manuscrits et préparations de fêtes

Pas d'écriture en ce mois de décembre, mais c'est pour la bonne cause avec deux manuscrits à relire, à retravailler, à corriger... Avec le soin approprié. 

Cela me frustre un tantinet de ne pouvoir écrire comme je le souhaiterais les histoires qui me trottent dans la tête, au gré de mes envies et inspirations. Cependant, n'importe quel auteur un tant soit peu consciencieux vous le dira : la reprise d'un texte, après l’aboutissement du premier jet, est une étape nécessaire qui ne doit jamais se voir négligée. Plusieurs relectures attentives présentent une absolue nécessité afin de traquer les éventuelles coquilles et incohérences, bien sûr, mais aussi pour apporter des subtilités au récit à côté desquelles je suis passé lors du premier jet. C'est une étape permettant de ciseler les phrases, peaufiner les dialogues... Je me retrouve parfois dans l'obligation de supprimer certains passages ou des scènes qui au bénéfice du recul, alourdissent le rythme de l'intrigue. 



Ce dernier mois de l'année 2013 est consacré, en partie, aux relectures du troisième tome de ma série d'Urban Fantasy Anges d'apocalypse. La discorde des aurores est un roman s'annonçant des plus consistant sur le plan de l'action, de l'émotion, et qui verra l'évolution significative de certains proches de Syldia... Une évolution aussi bien positive que négative sur un plan moral. L'univers d'Anges d'apocalypse abrite des esprits particulièrement maléfiques qui vont arriver sur le devant de la scène. Plus je passe du temps en compagnie de Syldia/Sam et de leur petit monde, plus je m'y attache. Les idées pour développer cet univers foisonnent et mes carnets de notes regorgent d'idées quant aux futurs spin-off que j'espère pouvoir rédiger bientôt (ce qui dans le jargon des auteurs signifie "dés qu'un peu de temps libre s'offrira à moi" ^^) Comme ce troisième opus prend place en pleine période de Noël, au moins sa relecture s'ancre idéalement dans la présente saison. Le roman est prévu pour mars chez Rebelle éditions, ce qui me donne tout le temps nécessaire pour passer à la loupe les différents chapitres...   
   
Le second texte qui fait l'objet d'une relecture vigilante et de divers remaniements à travers le second jet se matérialise sous la forme d'une romance dans la plus pure tradition du genre. Je tiens à lui conférer une touche d'originalité tout en adressant un clin d’œil à différents classiques. Je suis avant tout un lecteur d'imaginaire et il m'importe de proposer avec ce projet une aventure intime, mais également propice aux rebondissements et aux émotions, en cherchant à procurer aux lecteurs une évasion loin du quotidien, le temps de quelques pages. Il m'importe de prouver que la romance est tout sauf ennuyeuse, qu'elle peut être le terrain fertile d'un grand nombre de situations en mesure de susciter une gamme de sentiments. 

Sinon, les fêtes de fin d'année se profilent et je n'échappe pas aux préparatifs de cironcstance. Vive les joies des papiers cadeaux, des fils d'attente interminable dans les magasins, de l'organisation des divers repas... Si l'esprit de Noël met en exergue nos pulsions consommatrices les plus primaires, une forme de magie - pudique, exploitée, mais néanmoins bien réelle - subsiste encore suffisamment pour donner un sens bénéfique à ces festivités dont nous souhaitons tous profiter sous des auspices heureuses.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire