16 févr. 2015

Ecriture à en perdre haleine...



L'inspiration va bon train ! Le roman sur lequel je travaille s'avère très "possessif" et mon planning d'écriture s'annonce chargé cette semaine. Malgré une grippe tenace (le mal de saison), j'abandonne chaque soir à regret mon traitement de texte. Je mets ainsi à profit les heures nocturnes pour mieux réfléchir, au profit de la nuit, à l'intrigue de mon manuscrit en cours, aux divers rebondissements qui ponctuent le récit, aux réactions et émotions qui animent mes personnages tandis que ces derniers oscillent entre lumière et ténèbres.

Pas de magie ni de surnaturel dans cette histoire, mais l'inattendue n'en est pas moins au rendez-vous avec une ambiance au suspense constant et les émotions exacerbées des protagonistes mis en scène. Les sentiments amoureux dans leur entière complexité sont au cœur du roman et j'explore avec ce manuscrit les différents visages que peut arborer la nature humaine lors d'une relation sensuelle, mais terriblement corrosive. Les mots m'aident à peindre les nuances d'un tableau où s'entremêlent noblesse d'âme, spectre de la jalousie et perfidie...

J'avoue que ces différents contrastes sont pour moi une source de grand plaisir créatif. 







Aucun commentaire:

Publier un commentaire