29 janv. 2012

Coup de coeur ciné (1)

Coup de cœur en ce début d'année 2012, Anonymous est un film qui n'entretient aucun rapport avec l'affaire Megaupload. Il s'agit du dernier film en date de Roland Emmerich, un réalisateur aux œuvres qui ne m'avaient jamais marqué significativement jusqu'à présent. Pourtant, il en va tout autrement de son nouveau long métrage.

Mêlant adroitement réalité et fiction, Anonymous effleure un sujet plus délicat que ce que l'on pourrait penser de prime abord : la liberté de revendication pour une œuvre écrite. Établi dans un cadre Shakespearien imprégné par les thèmes du dramaturge anglais, on y voit un homme, le conte d'Oxford confier à d'autres auteurs l'exploitation de son travail. Mise en scène, dialogues, romance, costumes… Bien sûr que l'on retrouve tout cela. Mais l'intelligence du film se veut subtile, en démontrant que l'âme d'une personne disparue peut néanmoins subsister à travers la pérennité des mots. Car le pouvoir des mots, justement, se trouve largement abordé. À une époque qui se targue de la toute puissance de l'image, il est bon de rappeler combien une pensée et des valeurs instillées par la prose peuvent, elles aussi, démontrer une influence qui n'a rien perdu de son impact sur les esprits.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire